Le mot du

Grand Hiérophante

Michel GAUDART de SOULAGES

XII° GH ad vitam

 

Rassembler ce qui est épars !

Il n'y a pas à juger du passé de ces dernières décennies et de ce qui a historiquement entraîné un émiettement d'un Rite bicente­naire en plus de quatre vingt structures à ce jour.

Ce symposium, le premier du genre, a pour seul mais essentiel objectif de rappeler qu'au delà de ces péripéties historiques, le Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm nous fait retrouver la Tradition primordiale par le moyen des Arcana Arcanorum.

Dispensés dans les ultimes degrés du Rite, les Arcana Arcano­rum viennent couronner, tel un pyramidion, les degrés qui les pré­cèdent et auxquels ils donnent tout leur sens et leur raison d'être.

Après l'enseignement venu de l'extérieur par les degrés symbo­liques et philosophiques du Rite, vient avec les degrés hermétiques le temps de la véritable construction intérieure qui nous incorpore aux dieux.

Par l'édification de notre corps de gloire, l'Akh égyptien, nous parvenons à une pratique réelle de la voie d'immortalité qui nous soustrait à la loi de la réincarnation par les trois techniques opéra­tives qui permettent de gérer la vie post mortem en rapport avec les traditions de l'ancienne Egypte : la théurgie, l'alchimie externe et l'alchimie interne.

C'est ici qu'il faut rappeler que le Secretum Secretorum transmis exclusivement de Grand Hiérophante à Grand Hiérophante, repose sur l'utilisation des mancies, la maîtrise de l'Alchimie spirituelle et les clés de la Liberté primordiale.

Par cette triple connaissance, le Grand Hiérophante peut ainsi remplir sa tâche spirituelle qui est de transmettre non seulement l'enseignement mais surtout la pratique opérative des Arcana Arca­norum ou plus exactement l’Arcana Arcanorum.

Devenu selon la volonté expresse de mes prédécesseurs et de mes frères aînés Grand Hiérophante, conservateur suprême du Rite, j'ai voulu que ce symposium par la qualité de ses conféren­ciers et de leurs travaux montre que le Rite Ancien et Primitif de Memphis Misraïm est une voie initiatique incomparable pour aller réellement vers le divin.

Celui-ci ne peut se trouver que dans un état particulier, un état originel entièrement retrouvé car, comme l'a écrit Clive Staples Lewis : « Les Dieux nous regarderont face à face que lorsque nous aurons nous-mêmes un visage. »

Dans ce contexte, je suis en ma qualité de Grand Hiérophante, au service de tous ceux qui souhaitent progresser sur la voie égyp­tienne afin d'entendre la révélation en plein état de conscience et de manière absolument claire.

Et donc, pour clôturer nos propos en cette période de résur­rection de notre Rite, mettons-nous au travail dans la présence de l'instant et sous la protection des anciens Dieux de l'Égypte, fa­cettes d'une même réalité qui est le Dieu unique de toujours.

Le puissant tombe et repose sur le côté, il se relève, car, vois, c'est un dieu. Sa force est en lui et sa couronne est sur sa tête.
Roi, relève-toi !

 

Michel XII° GH 

XII° Grand Hiérophante ad vitam et Grand Maître Mondial

Grand Cophte du Grand Ordre Souverain des Rites Egyptiens (GOSRE)

Grand Pontife du Grand Collège Hermétique (GCH)

Grand Maître Emérite de l'Ordre Intérieur des Ordres Chevaleresques (OIOC)

Légitimité du Grand Hiérophante

La légitimité d’un Grand Hiérophante passe par trois éléments :

 

1°) Une filiation légitime

2°) La possession des enseignements attachés à sa fonction

3°) La reconnaissance de son autorité spirituelle par ses FF et SS.

 

Apportons quelques précisions pour chacun de ces trois éléments.

Premièrement pour ce qui a trait à la filiation : il est essentiel qu’elle soit transmise au vu et au su de tous.

Aussi, la signature de témoins sur les patentes qui en attestent est un point essentiel pour légitimer la filiation reçue.

D’autre part, la Grande Hiérophanie ne pouvant être détenue que par une personne, il est évident que la cérémonie en conférant la fonction ne peut être réalisée qu’une seule fois et pour une seule personne, le successeur choisi, du vivant de son prédécesseur.

Aussi tout écrit contredisant cette transmission peut être considéré comme suspect, surtout lorsqu’il n’est présenté qu’après le décès du seul signataire supposé – qui ne peut donc pas en confirmer ou infirmer la véracité…

La Grande Hiérophanie ne peut être partagée, et un individu assuré de sa légitimité ne saurait signer de document allant dans ce sens – par exemple en se reconnaissant « substitut Grand Hiérophante » et encore moins quand il a été rendu à la vie profane.

Deuxièmement, la possession par le Grand Hiérophante d’enseignements spécifiques et gardés secrets pour n’être transmis qu’aux plus aptes, tant au sujet de l’alchimie, que de la théurgie par exemple, atteste du bienfondé de sa charge.

Enfin, la reconnaissance par les différentes Obédiences du Grand Hiérophante comme incarnation du Rite regroupant les trois fonctions que sont l’autorité spirituelle, le pouvoir temporel et la mission prophétique, est le gage de son authenticité et de sa légitimité.

Ainsi, il importe de se demander quels sont ceux qui remplissent ces fonctions parmi les Grands Hiérophantes auto-proclamés, y compris au 100e degré du Rite, degré qui n’a jamais existé…

Trois points, c’est tout… 

Curriculum Vitae du

Grand Hiérophante

  • 19 août 1948 : naissance à Pondichéry (Inde française) dans une famille héritière de traditions ésotériques chrétiennes, juives et hindoues.

  • 15 juin 1967 : initiation au grade d’apprenti, à la Grande Loge de France, à Paris. Puis, il sera reçu dans plusieurs structures initiatiques tant occidentales qu’orientales.

  • 14 avril 1971 : Jeune maître maçon, il rejoint la Grande Loge Nationale Française après avoir été reconnu par la Grande Loge de l’Inde. Deviendra Vénérable d’Honneur de trois Loges et membre du Souverain Grand Comité. Dans les hauts grades de la Franc-Maçonnerie, sera 30ème du REAA, commandeur du RER, officier national de Malte maçonnique et de la Marque, dirigeant de loges, chapitres, collèges, tabernacles des Nautoniers, du Moniteur Secret, des Grades Alliés, des Maîtres Royaux et Choisis, des chevaliers du Temple Prêtres KTP, de la SRIG, de l’Arche royale, etc.

  • 11 mai 1974 : initiation au grade d’associé à l’Ordre Martiniste dit de PAPUS. Puis sera Supérieur Inconnu Initiateur, Supérieur Initiateur Libre, Initié de Saint-Martin, Grand Maître du Suprême Conseil Martiniste et IVème Grand Maître de l’Ordre Martiniste Initiatique.

  • 12 juin 1978 : première rencontre avec Gérard KLOPPEL.

  • Année 1981 : plusieurs rencontres avec Robert AMBELAIN chez ce dernier, en particulier les 23 juillet et 17 décembre. Celui-ci parlera de lui dans ses ouvrages.

  • 8 juillet 1983 : réception au Royal Order of Scotland à Edimburg (Ecosse).

  • 20 décembre 1996 : baptême au niveau de l’Hindouisme (nom donné : Agastya).

  • 6 novembre 1998 : consécration comme évêque au sein de l’Église gnostique (ordination du 30 octobre 1993). Le même jour, dans le cadre martiniste et sous les auspices de la Rose+Croix d’Occident, sera reçu aux 66ème et 90ème du Rite de Memphis-Misraïm. Remise du dépôt Robert AMBELAIN des Arcana Arcanorum du Rite de Cagliostro et du Rite de Memphis-Misraïm.

  • 23 octobre 1999 : réception dans la filiation de FULCANELLI en qualité de Frère Chevalier d’Héliopolis.

  • 25 juillet 2001 : patente de direction de l’Ordre des Chevaliers Maçons Élus Coens de l’Univers délivrée par la Rose+Croix d’Or (filiation allemande).

  • 28 septembre 2007 : patente du Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm signée de Gérard KLOPPEL, Grand Hiérophante, Grand Maître Mondial, accompagné des Grands Conservateurs Internationaux du Rite, déclarant lui remettre tout pouvoir pour diriger et développer le Rite au sein de la Franc-Maçonnerie régulière et traditionnelle, lui donnant autorité pleine et entière pour créer, installer et gouverner toute structure s’y afférent. Patente signée par :

    • Gérard KLOPPEL (Grand Maître Mondial et Grand Hiérophante du Rite 99e)

    • Daniel MAILLARD (Grand Chancelier International) 

    • Jacques MAISONNEUVE (Grand Secrétaire International)

    • Joseph CASTELLI (pour l’Ordre des Rites Unis)

  • 5 janvier 2008 : Gérard KLOPPEL lui confirme la Grande Maîtrise de l’Ordre Martiniste Initiatique (OMI) et du Souverain Sanctuaire des Chevaliers de Palestine.

    • Transmission chez Gérard KLOPPEL à Châteaurenard devant une assemblée de Frères et de Soeurs dont :

      • Catherine CA...LT

      • Patrick FA...RE

      • Richard RA...KI

      • Jean-Luc CH...IL

      • Elie ME...LE

      • Etc…

    • Il devient ainsi dans l'ordre de succession le IVème Grand Maître de l'OMI et le IIIème Président du Souverain Sanctuaire des Chevaliers de Palestine.

    • Un faux ordre de l'OMI existe crée par l'inénarrable Joseph CASTELLI qui est le Grand Maître incontesté de l'usurpation !

  • 6 janvier 2008 : patente de l’Ordre des Rites Unis donnée par Joseph CASTELLI

  • 20 janvier 2008 : patente lui conférant la charge de Grand Maître Général ad vitam 96ème du Souverain Sanctuaire International Régulier Égyptien et lui remettant délégation permanente et irrévocable pour créer et diriger ce Souverain Sanctuaire et y conférer, jusqu’au 95e inclus les degrés du Rite. Patente signée par : 

    • Gérard KLOPPEL (Grand Maître Mondial et Grand Hiérophante du Rite 99°

    • Daniel MAILLARD (Grand Chancelier International)

    • Jacques MAISONNEUVE (Grand Secrétaire International)

    • Joseph CASTELLI (pour l’Ordre des Rites Unis)

  • 3 février 2008 : patente de Gérard KLOPPEL lui conférant la charge de Grand Maître Général ad vitam 97° du Souverain Sanctuaire International Régulier Égyptien et lui remettant délégation permanente et irrévocable pour créer et diriger ce Souverain Sanctuaire et y conférer, jusqu’au 95° inclus les degrés du Rite. Patente signée par : 

    • Gérard KLOPPEL (Grand Maître Mondial et Grand Hiérophante du Rite, 99°)

    • Daniel MAILLARD (Grand Chancelier International)

    • Jacques MAISONNEUVE (Grand Secrétaire International)

    • Joseph CASTELLI (pour l’Ordre des Rites Unis)

  • 29 juin 2008 : première partie de la réception de Grand Hiérophante (99°) par Gérard KLOPPEL en vue de sa succession future.

  • 18 juillet 2008 : réception osirienne de Grand Hiérophante (deuxième partie de la réception à Istambul, Turquie).

  • 5 octobre 2008 : décès accidentel de Gérard KLOPPEL à Châteaurenard.

  • 10 octobre 2008 : enterrement de Gérard KLOPPEL. Est le seul à prendre la parole au nom des présents peu nombreux pour rendre un dernier hommage à Gérard KLOPPEL et demande à faire une chaîne d’union.

  • 10 octobre 2008 : création du Collège de la Grande Hiérophanie du Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm et de l’Ordre des Rites Unis de Memphis & Misraïm, partagé entre 

    • Michel GAUDART de SOULAGES, Grand Hiérophante ad vitam pour la Maçonnerie Régulière, dont les témoins sont  Jean-Luc CH...IL et Antoine PA...OY

    • Joseph CASTELLI, Grand Hiérophante ad vitam pour la Maçonnerie Universelle, dont les témoins sont Georges KO...AN et Daniel MAILLARD

  • 10 octobre 2008 : présentation par Joseph CASTELLI d’un document qui aurait été signé le 11 août 2008 par feu Gérard KLOPPEL nommant celui-ci 98° et non contresigné par les témoins habituels et dont le trait de la signature est hésitant (d’où un doute quant à la véracité de ce document).

  • 7 novembre 2008 : déclaration de la Confraternité Hermétique Rosae+Crucis d’Héliopolis et de Memphis reconnaissant que le seul et unique Grand Maître et Grand Hiérophante du Rite est MGS. Celle-ci sera suivie dans les semaines qui suivent par les déclarations de seize autres structures initiatiques.

  • 12 novembre 2008 : reconnaissance par le Souverain Conseil Gnostique du Rite Egyptien Rectifié.

  • 25 novembre 2008 : décret de Joseph CASTELLI conférant à MGS la qualité de Président d’Honneur du Suprême Conseil des Rites Confédérés, celui-ci n’acceptant qu’une présidence d’honneur.

  • 28 novembre 2008 : lettre de MGS à FS, Grand Maître de la GLNF, rappelant que le rôle de Grand Hiérophante ad vitam n’est pas celui d’un Grand Maître Mondial exerçant un pouvoir temporel, mais celui d’une autorité morale et spirituelle, conservateur du Rite.

  • 8 décembre 2008 : attestation par le Rite Egyptien Rectifié de la remise du dépôt des Arcana Arcanorum du Rite de Cagliostro et du Rite de Memphis-Misraïm de Robert AMBELAIN.

  • 15 décembre 2008 : reconnaissance par la Stricte Observance Templière.

  • 9 janvier 2009 : abrogation du Collège de la Grande Hiérophanie par décret magistral n°09010901 signé conjointement par MGS et Joseph CASTELLI. Par ce même décret, MGS 99e est reconnu comme seul et unique Grand Hiérophante Mondial ad vitam, Joseph CASTELLI devenant Substitut Général et Grand Hiérophante adjoint. MGS est donc de facto et de jure le XIIe Grand Hiérophante du Rite.

  • 1er février 2009 : enseignements initiatiques et secrets du 72e communiqués par le Grand Hiérophante à plusieurs frères martinistes à Versailles.

  • 15 février 2009 : communiqué du Grand Hiérophante annonçant un symposium Memphis-Misraïm à Versailles et rappelant avoir reçu personnellement de Gérard KLOPPEL, dans la lignée de Robert AMBELAIN, ainsi que de Frères Aînés, la totalité du secretum secretorum des Arcana Arcanorum dont il est, au sein du Rite, le seul dépositaire.

  • 18 février 2009 : communiqué du Grand Hiérophante invitant au symposium Memphis-Misraïm à Versailles et précisant que Joseph CASTELLI, suite à sa demande, se mettait en disponibilité de sa charge de Substitut Général.

  • 30 mai 2009 : 1er Symposium de Memphis-Misraïm à Versailles (France), sous sa présidence, à l’Université UIA.

  • 1er juin 2009 : remise des enseignements du Grand Consistoire Autocéphale du Patriarcat Gnostique.

  • 16 juillet 2009 : déclaration inconséquente de Joseph CASTELLI, s’attribuant le titre de Grand Maître Mondial (sic), et prétendant destituer le Grand Hiérophante de sa charge ad vitam !

  • 6 août 2009 : décret du Grand Hiérophante es qualité constatant que Joseph CASTELLI, à l’égard du Rite, s’est ramené à la vie profane et le radiant en conséquence de tous titres, fonctions et charges au sein du Rite Ancien et primitif de Memphis-Misraïm et de l’Ordre des Rites Unis de Memphis & Misraïm.

  • 30 août 2009 : déclaration solennelle des dignitaires de divers pays assemblés autour du Grand Hiérophante ad vitam, conservateur suprême du Rite, rappelant qu’ils se sont placés sous son autorité spirituelle et réaffirmant le rôle souverain des Grandes Loges Nationales pour l’administration et la gestion quotidienne dudit Rite, signée par :

    • Jean-Luc CH...IL (97°)

    • José-Antonio DI...ON (97°)

    • Jean-Pascal PI...OT (97°)

    • Patrick RI...RE (98°)

    • Laurette HO...DE (96°)

    • René PA...LI (96°)

    • Gaston CL...RC (95°)

    • Marie-Christine DA...GE (95°)

    • Patrick FA...RE (96°)

    • Mickaël de SA...HE (95°)

    • Michel LE...ER (95°)

    • Philippe RA...DA (95°)

    • Etc ….

  • 19 septembre 2009 : reconnaissance de Grand Hiérophante Mondial par Jean-Pierre GI...IE (97°), ancien Conservateur du Rite de Misraïm et Memphis, ancien Grand Maître du Rite de Misraïm (AA), ancien membre de la Loge d'Amon de l'Ordre Osirien Egyptien.

  • 17 octobre 2009 : fondation de la Grande Loge Indépendante et Régulière de Memphis-Misraïm à Versailles. Première assemblée du Souverain Sanctuaire International (SSI) de Memphis-Misraïm sous la présidence du Grand Hiérophante.

  • 26 mars 2010 : reconnaissance par l’Ordre Maçonnique Oriental du Rite Ancien et primitif de Memphis-Misraïm signée par le Grand Maître de la Grande Loge Française de Memphis-Misraïm PL.

  • Août 2010 : reconnaissance et soutien du cénacle dépositaire de la tradition du groupe de Naples : Raimondo di SANGRO, Luigi d’AQUINO, Léopold-Georges de SAINT GERMAIN, Giuseppe BALSAMO, Henry de TSCHOUDY, etc…, et plus récemment le prince PIGNATELLI.

  • 24 octobre 2010 : 2ème Symposium de Memphis-Misraïm à Barcelone (Espagne), sous sa présidence.

  • 1er novembre 2010 : reconnaissance par la Grande Loge Française des Rites Unis, signée par le Grand Maître LH, le substitut Grand Maître BL et le Grand Intendant LL.

  • 21 juillet 2011 : décret de reconnaissance par le Souverain Sanctuaire Latino-Américain des Rites Egyptiens de Memphis-Misraïm.

  • 12 septembre 2011 : traité d’amitié et de reconnaissance avec la Stricte Observance.

  • 12 septembre 2011 : traité d’amitié et de reconnaissance avec le Grand Orient Arabe Œcuménique puis est nommé comme Président du Comité des Sages.

  • 2 - 14 novembre 2011 : consécrations de loges, chapitres, aréopages et autres structures à Santiago (Chili), Valparaiso (Chili) et Lima (Pérou).

  • 18 avril 2015 : assemblée du Souverain Sanctuaire International (SSI) de Memphis-Misraïm sous la présidence du Grand Hiérophante à Paris.

  • 19 avril 2015 : re-confirmation de Grand Hiérophante (« le seul à préserver les dépôts de notre tradition ») par Jean-Pierre GI...IE.

  • 26 - 27 septembre 2015 : 3ème Symposium de Memphis-Misraïm à Bâle (Suisse), sous Sa présidence. 

  • 22 octobre 2016 : assemblée du Souverain Sanctuaire International (SSI)  de Memphis-Misraïm à Paris (France), sous sa présidence à Paris. 

  • 8 - 13 avril 2017 : Séminaire de la Grande Hiérophanie à Dompierre-les-Eglises inaugurant de nombreux séminaires dans le cadre de l'Académie Héliopolis.

  • 28 - 29 octobre 2017 : 4ème Symposium de Memphis-Misraïm à Londres (Angleterre), sous sa présidence.

  • 23 - 24 juin 2018 : Fête solsticiale et feux de la Saint-Jean du GOSRE à Villeneuve Saint-Georges (près Paris).

  • 20 - 21 octobre 2018 : 5ème Symposium de Memphis-Misraïm à Bucarest (Roumanie), sous sa présidence.

  • 6 décembre 2018 : nommé Grand Commandeur de l'Ordre de l'Aigle Noir (Haut Magister des Chevaliers Templiers | Grands Adeptes de l'Aigle Noir de l'Apôtre Saint-Jean).

  • 30 janvier 2019 : élu Grand Prieur du Prieuré Magistral Empereur Charlemagne (OSMTH).

  • 30 mai 2019 : intronisation comme chef coutumier (noblesse terrienne) au sein des Dougbo Djhou à Abidjan-Adjame (Côte d'Ivoire), sous le nom de Nanan N'GOBA II.

  • 5 juin 2019 : a été désigné successeur du F... Gérard KLOPPEL au sein de l'Ordre Souverain des Frères Ainés de la Rose+Croix. Occupe la place de ce F... décédé, comme Grand-Croix et Maître Guide. Le même jour, reçu dans la Collégiale de Formation Al Kemia du Sanctuaire d'Etudes des Frères Ainés de la Rose+Croix.

CONTACTEZ NOUS

  • Facebook - Black Circle

© 2019 by Grande Hiérophanie Mondiale I Tous droits réservés I Conception et développement : SFDev - Contact