Les Fonctions

XII° Grand Hiérophante ad vitam et Grand Maître Mondial

Formulation épistolaire :  Très Sérénissime

Substitut Général et Grand Capitulaire

Le Substitut Général et Grand Capitulaire n'est pas un Grand Hiérophante bis car il n'a pas reçu la consécration, les transmissions et le couronnement correspondant.

Il est l'adjoint du Grand Hiérophante ad vitam et Grand Maître mondial et comme tel, l'assiste et le soutient avec loyauté et fidélité.

A sa demande, il le remplace pour des missions précises et limitées dans le temps, comme présider par exemple des assemblées.

Il s'engage formellement à ne pas recevoir de candidats dans des structures autres que celles de la Grande Hiérophanie et de la Grande Maîtrise Mondiale.

En aucun cas, il ne peut prendre de décisions engageant la Grande Hiérophanie.

C'est une fonction transitoire, comme le degré de 98ème qui l'accompagne, et qui est tacitement renouvelée chaque année.

Formulation épistolaire :  Très Sublime Frère / Soeur

Grand Chancelier

Formulation épistolaire :  Très Sublime Frère / Soeur

Grand Inspecteur

Formulation épistolaire :  Très Sublime Frère / Soeur

Roi d'Armes

Rappel succinct des principes spirituels

Sur le plan le plus élevé ou le plus intérieur ce qui, ici, revient au même, le Roi d’Armes (ou le Héraut d’Armes) d’un Ordre de Chevalerie et, par extension, de toute Institution traditionnelle comportant une dimension spirituelle, est le garant de l’âme de cet Ordre ou de cette Institution.

Son âme : autrement dit sa personne subtile ou plus exactement spirituelle ; ce corpus à la fois particulier et normatif qui le distingue en tant que tel, incarnant cette part de lui-même née de l’inspiration qui l’a créé et qui l’anime, selon la vocation qui lui est propre : ce souffle divin qui se donne en partage aux hommes de désir qui y sont admis, devenant ainsi ses enfants de Lumière.

C’est pourquoi, le Roi d’armes est une sorte de figure héraldique de l’Ordre auquel il appartient ainsi que de son Grand Maître.

Il témoigne également de l’honneur de cet Ordre parce qu’il est le garant du maintien en son sein des règles et usages de la Chevalerie ainsi que de celles de son langage propre, l’héraldique : la Cognoissance ou Noble Science ou Science Héroïque comme on la désignait autrefois.

L’héraldique est, en effet, la langue sacrée, la langue de lumière de la Chevalerie et non un simple code pour illustrer des « hauts faits », des lignages ou des Institutions.

A l’opposé du logo moderne, sans profondeur ni hauteur, le blason comporte une dimension d’intériorité spirituelle que, dans la tradition occidentale, on appelle initiatique.

A ce titre, l’art du blason doit être compris comme un aspect particulier de l’Hermétisme, au sens authentique du terme. Cette Noble Science en exprime, par ses tracés et ses couleurs, une application et en constitue une manière de « voie interne », d’alchimie in corde : au cœur de l’être.

Pour toute approche ou approfondissement de cette science du blason, notamment dans le cadre de l’édification de leurs armes personnelles, les Frères et Sœurs voudront bien se reporter aux ouvrages publiés sur le sujet, en privilégiant ceux qui centrent leur propos sur la dimension spirituelle de l’héraldique. Dans cette perspective, nous recommandons particulièrement :

« La Voie du Blason, lecture spirituelle des armoiries » par Pascal Gambirasio d’Asseux Editions Télètes 1997, réédition augmentée 2012

« Le langage secret du blason » par Gérard de Sorval Editions Albin Michel 1981 réédition 2010

Pour l’aspect uniquement technique :

« Dictionnaire des termes du blason » par Jean-Marie Thiébaud Editions Cêtre 1994

Précisions sur la fonction

Le Roi d’Armes est le gardien du Livre Armorial de la Grande Hiérophanie.

A ce titre :

- Il vérifie et, le cas échéant rectifie, le projet des sceaux et emblèmes des différentes structures de la Grande Hiérophanie et en donne le blasonnement.

- Il vérifie les projets d’armoiries des Frères et Sœurs appelés à l’investiture chevaleresque : blason, devise et, s’il y a lieu, cri, timbre et ornements, ainsi que le blasonnement éventuellement proposé de même que la traduction latine des devises ou des cris au cas où cette langue serait utilisée à cet effet.

- Il les rectifie si nécessaire.

- Il valide les armoiries définitives et les fait inclure au Livre Armorial.

- A cet effet, il travaille avec le graphiste héraldique que la Grand Hiérophanie aura choisi. C’est ce dernier qui aura en charge de réaliser graphiquement les projets des Frères et Sœurs puis leurs armes définitives et de les inclure dans le Livre Armorial, de même que pour les sceaux des structures évoquées.

- Les Frères et Sœurs n’adressent pas directement leurs projets de blason au Roi d’Armes et ne communiquent pas directement avec lui. Ces projets seront adressés au Grand Chancelier et c’est celui-ci qui les présentera au Roi d’Armes puis informera les intéressés des rectifications éventuelles ainsi que de l’acceptation finale avec copie au Grand Hiérophante.

- A cet égard, le dialogue spirituel et fraternel préside à l’examen des projets de blason et le Roi d’Armes veille à la fois à la traduction de ce que souhaitent exprimer les Frères et Sœurs et au stricte respect des règles et usages héraldiques, afin d’éviter toute erreur technique comme tout anachronisme spirituel ou culturel.

La science du blason est le langage de la Chevalerie et celle-ci est chrétienne. Il est donc évident que les armoiries doivent en respecter la symbolique traditionnelle sans y inclure des éléments de cultures ou de spiritualités étrangères. Il existe suffisamment de symboles chrétiens et donc héraldiques pour pouvoir « tout » traduire sans avoir recours à des emblèmes exogènes.

Aussi, les Frères et les Sœurs s’engagent formellement à respecter les avis et rectifications du Roi d’Armes et à s’y conformer.

Mikaël

Roi d’Armes de la GH

Formulation épistolaire :  Très Sublime Frère / Soeur

Conseiller Privé

Formulation épistolaire :  Sublime Frère / Soeur

Chargé des Relations Extérieures

Formulation épistolaire :  Sublime Frère / Soeur

Grand Trésorier

Formulation épistolaire :  Sublime Frère / Soeur

Grand Hospitalier

Formulation épistolaire :  Sublime Frère / Soeur

Grand Porte-Glaive

Formulation épistolaire :  Sublime Frère / Soeur

Grand Cérémoniaire

Formulation épistolaire :  Sublime Frère / Soeur

Grand Référendaire

Formulation épistolaire :  Sublime Frère / Soeur

Grand Couvreur

Formulation épistolaire :  Sublime Frère / Soeur

Grand Archiviste

  1. Opérations d'archivage au format imprimé et / ou au format numérique de tous documents nécessaires au bon fonctionnement des différentes structures de la GH, c'est à dire :

    • rituels de tous les degrés de tous les rites du GOSRE

    • rituels de tous les degrés des structures du Grand Collège Hermétique

    • rituels et cérémonies de tous les degrés de réception dans les ordres de chevalerie intégrés à la GH.

  2. Mission d'archivage des convocations du SSI, des comptes rendus, ou des travaux présentés dans les symposiums internationaux.

​Formulation épistolaire :  Sublime Frère / Soeur

Grand Maître du Grand Ordre Souverain des Rites Egyptiens

Formulation épistolaire :  Très Sublime Frère / Soeur

Grand Maître du Grand Collège Hermétique

Formulation épistolaire :  Très Sublime Frère / Soeur

Grand Maître Ordres Intérieurs des Ordres de Chevalerie

Formulation épistolaire :  Très Sublime Frère / Soeur

Lieutenants Généraux

Formulation épistolaire :  Très Sublime Frère / Soeur

Grands Maîtres Nationaux

Formulation épistolaire :  Très Respectable Frère / Soeur

Officiers des Structures

Formulation épistolaire :  Respectable Frère / Soeur

1 / 1

Please reload

CONTACTEZ NOUS

  • Facebook - Black Circle

© 2019 by Grande Hiérophanie Mondiale I Tous droits réservés I Conception et développement : SFDev - Contact