Jacques-Etienne

Marconis de Nègre

Né à Montauban le 3 janvier 1795, de Gabriel-Mathieu Marconis et de Marthe Nègre son épouse.

Initié en 1833 au Rite de Misraïm, il fonde le 21 Mai 1838, au Rite de Memphis, une Loge à Bruxelles (La Bienveillance), puis un Chapitre, ainsi qu’une Loge à Paris (Osiris). Il est élu Grand Hiérophante le 7 juillet 1838 et proclame alors réveiller le Rite fondé par son père à Montauban en 1815, et prendre sa succession, le Ier Grand Hiérophante ayant reçu ce titre et les archives du Rite entre 1815 et 1826.

De 1838 à 1840, il crée plusieurs Loges en France et en Belgique, mais la Préfecture de Police ordonne la fermeture des Loges françaises en 1841 car elles sont soupçonnées de sympathies républicaines. Le Rite entre en sommeil en France jusqu’en 1848, date à laquelle plusieurs Loges sont fondées ou réveillées, travaillant jusqu’au coup d’état de Napoléon III, qui interdit de nouveau le Rite en Décembre 1851.

Marconis, cependant, a largement propagé son Rite en Argentine, en Roumanie, en Turquie, en Angleterre (1850), en Italie, en Égypte (1856), en Australie (1856) et à New York (en 1856, avec octroi à John Mitchel, pour 7 ans, d’une charte de Suprême Conseil).

En Mai 1862, toutefois, il demande l’adhésion du Rite de Memphis au Grand Orient de France, ce qui l’oblige, en Octobre 1862, à proposer de réduire les 95 degrés originaux du Rite en 33 degrés. Il aurait également abandonné, semble-t-il, ses titres de Grand Hiérophante et de Grand Maître Mondial. Mais c’est en Juillet 1862, avant donc le rapport final de Novembre 1862, acceptant l’entrée du Rite de Memphis au sein du Grand Collège des Rites du Grand Orient, qu’il accorde une charte de Grand Maître ad vitam, 96° degré, à H. Seymour pour les États Unis ; charte d’ailleurs ratifiée par le Grand Orient. Seymour acceptera rapidement, lui aussi, la réduction en 33 degrés. Le Rite de Memphis se développera de façon importante sur le continent nord américain, certaines Loges continuant toutefois la pratique de l’échelle en 95 degrés.

Jacques-Etienne Marconis, quant à lui, démissionnera du Grand Orient et passera à l’Orient éternel le 21 Novembre 1868. Il a écrit L’Hiérophante en 1838, Hermès ou le Sanctuaire de Memphis en 1849, Le Rameau d’Or d’Eleusis en 1863. C’est dans ce dernier ouvrage, édité par Beaulé, à Paris, qu’il explicite au mieux la pyramide des 90 degrés et des 6 Conseils, du 91° au 96°, Temple Mystique du Grand Hiérophante.

Par MCD et JPP

CONTACTEZ NOUS

  • Facebook - Black Circle

© 2019 by Grande Hiérophanie Mondiale I Tous droits réservés I Conception et développement : SFDev - Contact