Légitimité du XII° Grand Hiérophante

Capture d’écran 2018-11-02 à 12.14.20.pn

Patente du Rite Ancien et Primitif

de Memphis-Misraïm

Grand Maître Général

du Rite de Memphis-Misraïm

Capture d’écran 2018-11-07 à 23.21.05.pn

Documents justifiant

la légitimité du

XII° Grand Hiérophante

Concernant la confirmation de la légitimité du XII° Grand Hiérophante, vous trouverez en cliquant sur le lien ci-dessous tous les documents et patentes originales.

L'affaire Cheickna Sylla

Dans la relation de cette "affaire", il est précisé que la bonne foi du F∴ Cheickna SYLLA n'est en aucun cas mise en cause.

Il s'agit d'une personne tout à fait respectable mais dont les choix religieux et philosophiques l'ont fait renoncer à être le successeur du XI° Grand Hiérophante et Grand Maître Mondial Gérard KLOPPEL. De ce fait, son "successeur" Willy RAEMAKERS ne peut se réclamer de la moindre légitimité.

Pour comprendre l'enchainement des évènements, une chronologie précise est nécessaire :

6 Février 1998

Lettre de Gérard KLOPPEL à Cheickna SYLLA : " J’ai le plaisir de t’adresser ci-joint l’original de ta nomination de Grand Maître Mondial Substitut, la régularisation des degrés correspondants sera effectué le 14mars à Lyon, ainsi que la remise de l’enveloppe scellée à ouvrir si je venais à disparaître.
En attendant si problème il y avait, c’est Catherine (CAILLAULT) qui te remettrait cette enveloppe qui comprend les éléments de la Grande Hiérophanie du Rite en provenance de nos illustres prédécesseurs Georges BOGE de LAGREZE et Robert AMBELAIN, de même en ce qui concerne les initiations, Michel KIEFFER pourrait te les remettre (il est prévenu) mais je pense être encore vivant le 14 mars prochain…".

 

5 Mai 1998

" Décret /

Zénith de Coustelet
Aux Très Sublimes Frères, Grands Maître Nationaux et membres de nos Souverains Sanctuaires,Sérénissimes Grands Maîtres, Très Sublimes Frères,
J’ai le plaisir de vous faire savoir que le Très Sublime Frère Cheickna SYLLA a été nommé :
Grand Maître Mondial du Rite Ancien et Primitif de Memphis Misraïm, Grand Hiérophante, (99° dans la lignée de R. AMBELAIN) le 5 mai 5998 EVL à minuit.
J’ai cessé, à la même date et à la même heure, toute activité maçonnique, après 40 ans en ces divers domaines ;
Les documents confidentiels et tampons ont été remis directement au nouveau Sérénissime Grand Maître mondial.
En lui souhaitant […]...".

Malheureusement, pour Cheickna SYLLA, il ne s'agira que d'une nomination virtuelle de Grand Hiérophante, non suivie du moindre effet. En effet, il n'acceptera pas de recevoir l'initiation en deux temps qui l'aurait crée XII° Grand Hiérophante. Il ne l'a donc pas été car jamais "couronné" lors de la cérémonie obligatoire d'investiture.

Un Grand Hiérophante, suite à une initiation particulière de type osirien, où il est reconnu par les Dieux qui l'acceptent ou le refusent, devient l'intermédiaire entre le Ciel et la terre. C'est un "pontifex" qui a un pouvoir temporel comme Grand Maître et une autorité spirituelle comme Hiérophante ad vitam. Il est possesseur de pouvoirs relevant du "prophétisme". Il est relié directement avec les Dieux et travaille étroitement avec les Frères aînés pour collaborer avec le Démiurge.

Les deux fonctions de Grand Maître Mondial et de Grand Hiérophante sont intimement liées. La première concerne le pouvoir temporel, la seconde l'autorité spirituelle. Reconnu par les Dieux et les Frères aînés, c'est la réception osirienne qui confère la fonction prophétique.

Il faut rajouter que Gérard KLOPPEL lui-même précisera à Michel GAUDART de SOULAGES : " C'est sur la demande insistante de ma conjointe, Catherine CAILLAULT, que j'ai choisi Cheiknah SYLLA pour me succéder. Après sa nomination, je lui avais remis à cet effet un certain nombre de documents. Il a trouvé que c'étaient des "diableries" et les a brulés ! Le fait qu'il était musulman et plus précisément soufi explique son comportement de refus qui mettait en opposition ses convictions religieuses avec la responsabilité et les pouvoirs de la Grande Hiérophanie".

10 Juin 1998

Communication de Cheickna SYLLA à l'ensemble du Rite : " La transmission a eu lieu le mercredi 20 mai 1998 au domicile du Passé Grand Maître Mondial à Coustelet et je suis en possession des attributs de ma fonction...".

Il s'agissait bien entendu d'une passation incomplète de pouvoir car ne concernant que la Grande Maîtrise Mondiale.

 

5 Mai 1999

Lettre à en tête de Gérard KLOPPEL Dr, passé Grand Maître du Rite : " Il y a exactement un an, j’ai transmis la Grande maîtrise Mondiale du Rite et une partie de la Grand Hiérophanie au T∴S∴F∴ Cheickna SYLLA….J’ai constaté des dérives depuis quelques années…dans ces conditions en vertu des serments prononcés, il est de mon devoir de reprendre des activités au sein de Rite, ceci à partir d’aujourd’hui...".

 

2 Mars 2000

Communication de Gérard KLOPPEL, passé Grand Maître Général, Grand Hiérophante du Rite, aux 95° : " En conséquence au même titre que le T∴S∴F∴, Grand Maître de France, Henri Charles DUPONT avait repris un an après lui avoir transmise la Grande Maîtrise de notre Rite au Frère DEBEAUVAIS, je me vois faire de même en ce qui concerne le Très Illustre Frère Cheickna SYLLA et lui reprendre la Grande Maîtrise à partir de ce jour le 2 mars 2000 ". Puis, un peu plus loin " Il a été décidé au niveau international , que désormais notre Rite , sur le plan initiatique sera dirigé par un triumvirat de Frères, qui recevrons chacun, un élément de la Grande Hiérophanie, transmis opérationnellement mais dont les clés sont ailleurs ".

 

19 Juin 2000

Communication de Gérard HAREL à l'ensemble du Rite. Il précise que Cheickna SYLLA n’a pas reçu l’intégralité des dépôts de la Grande Hiérophanie (une instruction seulement sur cinq), suite à l’échec de sa mission.

De ce fait, les dispositions suivantes ont été prises : " Les éléments de la Grande Hiérophanie sont désormais déposés au niveau de cinq Frères chargés de sa pérennité…".

Il est à préciser que les dépôts de la Grande Hiérophanie sont donnés intégralement au nouveau Grand Hiérophante lors de son couronnement.

 

12 Mai 2006

Cheiknah SYLLA institue "par décret" Willy RAEMAKERS comme son successeur dans une charge qu'il n'a pas.

 

5 Janvier 2008

Gérard KLOPPEL confirme la Grande Maîtrise de l’Ordre Martiniste Initiatique (OMI) et du Souverain Sanctuaire des Chevaliers de Palestine à Michel GAUDART de SOULAGES. La transmission est effectuée officiellement chez lui à Châteaurenard (Bouches du Rhône) devant une assemblée nombreuse de Frères et de Soeurs. Michel GAUDART de SOULAGES devient ainsi dans l’ordre de succession le 4° Grand Maître de l’OMI et le 3° Président du Souverain Sanctuaire des Chevaliers de Palestine.

 

26 Janvier 2008

Willy RAEMAKERS, "successeur" de Cheiknah SYLLA, prend un décret radiant Gérard KLOPPEL du Rite.

Le XII° Grand Hiérophante, après son investiture, prendra immédiatement un décret rendant à la vie profane Willy RAEMAKERS.

 

29 Juin 2008

Première partie de l'initiation de Grand Hiérophante (99°) de Michel GAUDART de SOULAGES par Gérard KLOPPEL en vue de sa succession future.

 

18 juillet 2008

Réception osirienne de Grand Hiérophante (deuxième partie de l'initiation, hors de France) par les Frères aînés.

 

5 octobre 2008

Décès à Châteaurenard (Bouches du Rhône), suite à un homicide involontaire, de Gérard KLOPPEL.

 

8 Décembre 2008

Outre l'héritage des enseignements transmis par Gérard KLOPPEL, incomplets suite à une brouille avec Robert AMBELAIN, Michel GAUDART de SOULAGES reçoit les compléments de ceux-ci de Serge VENAT, héritier de André MAUER et de Robert AMBELAIN. D'autres dépôts initiatiques seront remis au XII° Grand Hiérophante.

L'imposture de Joseph Castelli

Témoignage de Pierre-Philippe BAUDEL

Cher amis,

Sans que mon objectivité ne puisse être considérée comme suspecte, puisque je ne revendique personnellement absolument rien sur les Rites de Memphis ni de Memphis-Misraïm, je confirme pareillement sur l’honneur ici que Gérard Kloppel a bien voulu me confier (en réalité pour me rassurer), je cite (de mémoire) : « que le seul élément qu’il avait communiqué à J. Castelli était les Rites Confédérés, et encore, pour le contenter, avec un titre (Grand Maître International), qui n’avait de plus jamais existé dans l’histoire de Memphis-Misraïm.» 

Dear friends,

Beyond that, without my objectivity can not be considered suspect, since I personally claim nothing on the Rites of Memphis or Memphis-Misraim, I likewise confirms the honor here that Gérard Kloppel has entrusted to me (in reality to reassure me), I quote (from memory): "the only thing he had communicated to J. Castelli was the Confederate Rites, and again, to satisfy him with a title (International Grandmaster), which does had never existed in the history of Memphis-Misraim."

Queridos amigos,

Más allá de eso, sin mi objetividad no puede ser considerado sospechoso, ya que yo personalmente reclamar nada en los Ritos de Memphis Memphis-Misraim o, del mismo modo que confirma el honor que aquí Gérard Kloppel me ha confiado (en la realidad de tranquilizarme), cito (de memoria): "lo único que había comunicado a J. Castelli era los Ritos de la Confederación, y otra vez, para satisfacerlo con un título (Internacional Gran Maestro), que hace Nunca había existido en la historia de Memphis-Misraim ".

Pierre-Philippe Baudel

Témoignage de René PAUSELLI

Je confirme sur mon honneur les faits suivants :

Au début d'octobre 2008, Joseph Castelli m'a téléphoné pour m'informer du décès brutal de notre BAF le Grand Hiérophante Gérard Kloppel.

Il m'a demandé alors de faire livrer une couronne mortuaire pour les obsèques. Ce qui a été fait.

Durant la conversation, je lui ai demandé ce qu'il advenait de la Grande Hiérophanie.

Il m'a répondu que rien n'était décidé.

Il s'est bien gardé à l'époque de me parler du BAF Michel Gaudart de Soulages.

Quelques jours plus tard, il m'a annoncé que c'était lui, Joseph Castelli, que Gérard Kloppel avait désigné comme son successeur !

A ma demande, il m'a alors indiqué que la transmission secrète des pouvoirs s'était effectuée par téléphone....

Quelques mois plus tard, en janvier 2009, au cours d'un voyage à Paris en voiture en présence de notre soeur Laurette Hondé, 

il m'a donné une nouvelle version de la transmission des pouvoirs :

S'étant placé face à face avec Gérard Kloppel, celui-ci lui aurait communiqué ses pouvoirs par télépathie. J'ai cru rêver.

Par la suite, nous n'avons plus jamais abordé le sujet.

Cela d''autant plus que je me suis rendu compte que le seul possesseur de l'héritage de la Grande Hiérophanie était notre BAF Michel Gaudart de Soulages, XIIème Grand hiérophante.

Quant à Joseph Castelli, j'ai pu lire son renoncement officiel à la Grande Hiérophanie pour ne reconnaître, on s'en serait douté, qu'un seul Grand Hiérophante, Michel Gaudart de Soulages. 

L'imposture était terminée.

Voila ce que j'affirme solennellement.

 

René Pauselli 97°

Témoignage du XII° Grand Hiérophante

Michel GAUDART de SOULAGES

Le jour de l'enterrement de mon prédécesseur, le TSF Gérard KLOPPEL, Joseph CASTELLI est venu me chercher à la gare pour m'emmener chez lui. Il voulait absolument que je signe un document partageant l'exercice de la Grande Hiérophanie. Suite à mon étonnement, ayant été installé dans cette fonction par une cérémonie particulière de type osirien, il me déclara que lui aussi avait reçu une "initiation" lui conférant certains pouvoirs !

Cela me parut étrange car la nature particulière de l' "investiture" d'un Grand Hiérophante ne permet pas à deux personnes d'exercer en même temps cette autorité. L'ancien Grand Hiérophante, au moment de la transmission effective, perd toutes possibilités au profit du nouveau Grand Hiérophante. Gérard KLOPPEL n'était plus Grand Hiérophante depuis ma cérémonie d'investiture.

Quoiqu'il en soit, comme je refusais de signer la moindre déclaration, alors que Gérard n'était toujours pas enterré, Joseph CASTELLI a préparé un nouveau papier avec le nom de témoins.

C' est après la cérémonie au cimetière, où je pris les choses en main : discours d'adieu et chaîne d'union, que dans un restaurant Joseph CASTELLI revint à la charge devant de nombreux témoins. Je ne pouvais imaginer qu'il mentait effrontément et que sa précipitation était dûe à son absence de légitimité. Je lui accordais, par ma signature sur le document préparé par ses soins, la partie "non régulière" de la Franc-Maçonnerie, me réservant la Franc-Maçonnerie "régulière".

Par la suite, dans un climat moins chargé d'émotions, je réussis à coincer Joseph CASTELLI qui, jusque là était fuyant et très vague concernant sa "transmission". Je me suis rendu compte alors que tout avait été inventé de sa part et qu'il ne connaissait même pas le début du commencement de certaines arcanes. Suite à un entretien musclé, il reconnut finalement son imposture et proposa de signer un document, que tout le monde connaît maintenant, me reconnaissant comme le seul et unique Grand Hiérophante. On s'en doute, personne ne lui a tenu la main pour sa signature.

Pour sauver les apparences et l'image de la Grande Hiérophanie, il fut indiqué sur le dit document, qu'il était le numéro deux de la Grande Hiérophanie. La Providence veillait car, sans doute peu à l'aise dans un poste non mérité, Joseph CASTELLI préféra à nouveau continuer son imposture. Je pris alors la décision de le "rendre à la vie profane", milieu qu'il n'avait jamais quitté.

Michel Gaudart de Soulages XII° GH

Décret Magistral N° 09010901

Bref du 9 janvier 2009 signé par Joseph CASTELLI

Suite au décès brutal du Très Sublime Frère Gérard KLOPPEL, Grand Hiérophante Mondial du Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm et de l'Ordre des Rites Unis de Memphis & Misraïm, il est apparu nécessaire aux deux seuls héritiers et grands conservateurs du Rite d'instituer, à titre provisoire, un collège de la Grande Hiérophanie par une déclaration officielle commune datée du 10 octobre 2008.

 

Les conditions étant aujourd'hui réunies pour répondre à la volonté du Très Sublime Frère Gérard KLOPPEL d'organiser la pratique du Rite dans le cadre de la Franc-Maçonnerie Régulière, la déclaration du 10 octobre 2008 est abrogée et les attributions intérimaires du collège de la Grande Hiérophanie cessent ce jour.

Le Très Sublime Frère Michel GAUDART de SOULAGES est désormais reconnu comme seul et unique Grand Hiérophante mondial ad vitam de la Franc-Maçonnerie Régulière.

Le Très Sublime Frère Joseph CASTELLI, rejoignant ce jour la Franc-Maçonnerie régulière, devient Substitut Général et Grand Hiérophante adjoint ad vitam de la Franc-Maçonnerie Régulière.

Le Grand Hiérophante Mondial ad vitam et le Grand Hiérophante adjoint ad vitam prennent leur nouvelle charge avec tous les droits et prérogatives attachées à ces fonctions suprêmes du Rite.

En cas de décès du Très Sublime Frère Michel GAUDART de SOULAGES, le Très Sublime Frère Joseph CASTELLI devient, ipso facto, Grand Hiérophante Mondial ad vitam de la Franc-Maçonnerie Régulière.

 

Donnée en la Vallée d’Égypte de Memphis, au Zénith de Versailles, timbrée et scellée par nous,

le 9 janvier 2009, en deux originaux, pour valoir ce que de droit.

 

Signatures de :

          Le Très Sublime Frère                                                                  Le Très Sublime Frère

Michel GAUDART de SOULAGES                                                         Joseph CASTELLI

Décret Magistral N° 09080910

Bref du 6 août 2009 de remise à la vie profane de Joseph CASTELLI

 

Le Grand Hiérophante ès qualité constatant que Joseph CASTELLI, à l'égard du Rite, s'est ramené à la vie profane et le radiant en conséquence de tous titres, fonctions et charges au sein du Rite Ancien et primitif de Memphis-Misraïm et de l'Ordre des Rites Unis de Memphis & Misraïm.

Donnée en la Vallée d’Égypte de Memphis, au Zénith de Versailles, timbrée et scellée par nous, le 6 août 2009, en deux originaux, pour valoir ce que de droit.

 

Signature de :

Le Très Sublime Frère

Michel GAUDART de SOULAGES

CONTACTEZ NOUS

  • Facebook - Black Circle

© 2019 by Grande Hiérophanie Mondiale I Tous droits réservés I Conception et développement : SFDev - Contact